> Revue Sciences De Gestion DRecherche

RÉSUMÉS du Numéro 127 - abonnement 2018 - FRANCAIS

Revue "Recherches en Sciences de Gestion - Management Sciences - Ciencias de Gestión" - ISBN 2259-6372
Chaque article a des résumés en français, anglais et espagnol 


ARTICLE 1

Prsence des femmes dans les Conseils dAdministration et performance des entreprises : tude du cas tunisien

Résumé :

Dans une logique sociale et dans une optique dquit, les femmes, constituant une contrainte capitale et dterminante pour les choix gouvernementaux, doivent asseoir leur autorit. Au-del dun simple emploi, elles doivent se valoriser voire mme se maintenir au mme rang que leurs collaborateurs masculins. De ce fait et partir de cette tude, nous analyserons la nature de la relation entre la prsence fminine au sein du conseil dadministration et la performance des entreprises tunisiennes cotes. Pour ce faire, nous avons men notre tude auprs de 45 socits cotes en bourse sur une priode de 14 ans de 1998 2011. Notre validation empirique a permis la dmonstration du poids de la mixit quant lamlioration de la rentabilit de la firme conformment sa structure financire ainsi que sa rentabilit par unit de fonds investi.

par Dorsaf Bentaleb Sfar
Matre Assistante
Institut Suprieur de Gestion de Tunis,
LR11ES02
Universit de Tunis
(Tunisie)

ARTICLE 2

Comment impliquer les parties prenantes dans la transition nergtique ? Une approche squentielle de contractualisations multilatrale

Résumé :

Limplication des parties prenantes est un enjeu central pour la transition nergtique dans le secteur de la construction. Nous dfendons lide que les seuls progrs techniques sont insuffisants pour insuffler une dynamique de rnovation nergtique massive des btiments franais, et que ceux-ci doivent tre supports par des parties prenantes engages. Nous discutons les conditions de limplication des parties prenantes, et nous suggrons la ncessit dune approche squentielle de contractualisations multilatrales. Nous illustrons ceci avec le cas de Savecom, une entreprise co-cre et soutenue par EDF.

par Grgory Kotnarovsky
Enseignant-Chercheur
ESTA School of Business and Technology, Belfort
(France)
Christophe Lejeune
Enseignant-Chercheur
ESTA School of Business and Technology, Belfort
(France)

ARTICLE 3

Le crowdsourcing de micro-tches : contours et enjeux dune nouvelle figure du travail. Le cas de la plateforme Foule Factory

Résumé :

Modalit dexternalisation dactivits vers la foule via Internet, le crowdsourcing est un vecteur de cration de valeur pour les organisations qui y ont recours. Sur la base de ltude de la plateforme Foule Factory, notre article explore une forme spcifique de crowdsourcing : le crowdsourcing de micro-tches. Il se caractrise par le dcoupage dune activit en une multitude de tches distribues la foule des internautes. Cette recherche a pour objectif de mettre en perspective les enjeux associs cette nouvelle figure du travail.

par Sophie Renault
Matre de Confrences Habilite Diriger des Recherches
Laboratoire VALLOREM
Institut dAdministration des Entreprises dOrlans
(France)

ARTICLE 4

La contribution de lauditeur interne lentreprise risk management : rsultats dune tude exploratoire

Résumé :

Ce papier explore dans quelles mesures lauditeur interne peut-il contribuer lEnterprise Risk Management. Les responsables de cette fonction abordent les facteurs motivant et inhibant la porte de cette contribution. Ils voquent que mme si un changement a t peru au niveau du rle de lauditeur interne en rapport avec lERM, son incomptence, non-indpendance et non-intgration du risque de fraude peuvent freiner lefficacit de son intervention. Une prmisse se manifeste selon laquelle un changement important doit se produire dans les finalits de laudit interne au cours des cinq prochaines annes.

par Sourour Hazami-Ammar
Matre assistante - Habilite Diriger des Recherches
Institut des Hautes tudes Commerciales
Universit de Sfax
(Tunisie)

ARTICLE 5

Conformit au code de bonnes pratiques de gouvernance et qualit de laudit externe : cas de la Belgique

Résumé :

Lintrt principal de la prsente tude est dtendre la ligne de recherches antrieures et dexaminer, sur la base des fondements de la thorie de lagence, la relation entre la conformit au code belge de bonnes pratiques de gouvernance et la qualit de laudit externe. Les rsultats issus de la rgression linaire gnralise applique pour les entreprises belges cotes montrent un effet positif et significatif de la gouvernance dentreprise approche par un indice composite et la qualit de laudit externe.

par Azhaar Lajmi
Docteur - Matre assistante
Membre du Laboratoire de Recherche : Gouvernance
dEntreprise Finance Applique et Audit (GEF2A)
Institut Suprieur de Gestion de Tunis
Universit de Tunis
(Tunisie)

ARTICLE 6

Les entreprises familiales apprennent-elles diffremment ? Effets des attributs ambivalents de lentreprise familiale sur les apprentissages des individus et de lorganisation

Résumé :

Le peu de travaux qui sintresse lapprentissage organisationnel dans les entreprises familiales laborde sous un angle particulier, le plus souvent en relation avec un autre concept, sans jamais sintresser au phnomne en tant que tel. Dans cet article, nous porterons une attention particulire lapprentissage organisationnel dans les entreprises familiales. Notre travail a pour objectifs danalyser les lments de contexte qui tendent influencer les conditions dapprentissage organisationnel dans ce type dentreprise ainsi que limpact des attributs ambivalents des entreprises familiales (Tagiuri et Davis, 1996) sur les apprentissages des individus et de lorganisation.

par Sara Bentebbaa
Chercheur-associ
Universit Paris-Est (IRG - EA 2354)
(France)
Jean-Claude Pacitto
Matre de Confrences - Habilit Diriger des Recherches
Universit Paris-Est (IRG - EA 2354)
(France)
Abdenbi Louitri
Professeur
Universit Cadi Ayyad - GREFSO
(Maroc)
Radouane Abdoune
Professeur Assistant
KEDGE Business School
(France)

ARTICLE 7

Impact de la notation socitale sur la dynamique des performances environnementale, sociale et de gouvernance dans un contexte international : une tude empirique fonde sur la base longitudinale Vigo Eiris

Résumé :

Notre tude propose dvaluer limpact de la notation socitale sur lvolution des performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) des entreprises dans un contexte international. En nous appuyant sur la base de donnes longitudinale Vigo Eiris (2004-2015), nous avons montr que la dynamique des entreprises en matire socitale dont le lien avec la notation extra financire semble tre tabli dans la littrature devrait tre nuance. Les entreprises appartenant un groupe de rfrence dit best in class enregistrent, pour la grande majorit des critres ESG, une dynamique damlioration moins marque que celle des autres entreprises mais qui demeurent nanmoins contingente au systme conomique dappartenance, au caractre rglement du secteur et des variables conomiques et financires.
Les variations observes dans les pratiques socitales refltent ainsi la capacit des groupes dentreprises identifies adapter leurs politiques RSE aux signaux mis par le march en vue de mieux rpondre aux attentes de leurs parties prenantes et aux pressions que leur impose leur environnement institutionnel.

par Sami Ben Larbi
Matre de Confrences - Habilit Diriger des Recherches
Universit de Toulon
CERGAM (EA 4225)
Professeur Affili Kedge Business School
(France)
Alain Lacroux
Professeur des Universits
Universit Polytechnique Hauts de France
IDP (EA 1384)
(France)
Philippe Luu
Ingnieur dtude
IAE, GRM (EA 4711)
Universit de Nice Sophia Antipolis
(France)

ARTICLE 8

La connaissance des cots des tablissements denseignement suprieur et de recherche franais : retour dune exprience de management public de projet

Résumé :

Le projet connaissance des cots des activits des tablissements denseignement suprieur et de recherche est porteur denjeux majeurs pour leur financement, laccompagnement de leur transformation et lamlioration de leur performance globale. Conduit par la DGESIP avec les partenaires institutionnels de la communaut universitaire et des tablissements volontaires, il a procd dune dmarche partage de co-construction dun rfrentiel commun la formation et la recherche, et dune mthodologie qui sont de nature favoriser la fois la rgulation du systme denseignement suprieur et de la recherche et lamlioration de la qualit de fond du pilotage des universits et coles dingnieurs.

par Jean-Serge Boiteau
Chef de projet
Ministre de lenseignement suprieur,
de la recherche et de l'innovation (MESRI)
Direction gnrale de lenseignement suprieur et de linsertion professionnelle (DGESIP)
(France)
Claude Jameux
Professeur mrite
Universit Savoie Mont Blanc
Institut de recherche en gestion et en conomie
(France)

ARTICLE 9

De linstitution lacteur : le rle de la lgitimit dans le changement institutionnel, le cas de lEnseignement Suprieur et de la Recherche (ESR)

Résumé :

La mondialisation de lconomie de la connaissance cre une concurrence entre les institutions universitaires de tous les pays. La France incite la cration de grands ensembles territoriaux et des changements organisationnels impactant la lgitimit des institutions comme des acteurs les pilotant. Cet article met en exergue le concept de lgitimit comme dterminant laction individuelle et levier de performance de lorganisation dans la conduite du changement institutionnel.

par Alexandra Couston
Professeur Assistant
Kedge Business School
(France)
Isabelle Pignatel
Professeur Associ
Kedge Business School
(France)

ARTICLE 10

La performance conomique et la qualit dans les relations de service : de la contradiction au renforcement mutuel

Résumé :

partir de lide selon laquelle la cohabitation de la performance conomique et de la qualit de service prsente un caractre contradictoire dans les relations de service, cette tude sattache identifier les points de renforcement mutuel entre ces deux dimensions de la performance. Nos rsultats expliquent et nuancent la tension existante entre ces deux dimensions et mettent en vidence la manire dont sopre le renforcement mutuel entre ces dernires.

par Lamine Mebarki
Matre de Confrences
CEREFIGE F-54000 Nancy
Universit de Lorraine
(France)

> Revenir à la liste des Revues Sciences de gestion

> Voir les résumés du numéro 126

 
Contacts I Equipe I Presse I Chiffres clésIRéalisations 1975 2019 I Activités I Plaquette ISEOR I Mentions légales
Dernière mise à jour : 19/02/2013
Copyright ©ISEOR 1999